Non classifié(e)

Etudes et sieste, quels bénéfices pour les étudiants ?

By 16 décembre 2019 No Comments

A l’aube de leur vie professionnelle, les jeunes générations doivent aborder le sujet du bien être au travail dès leurs études supérieures afin d’être habitués à prendre du plaisir au travail. L’équipe de Nap&Up s’est infiltrée dans les universités et les écoles supérieures afin d’en savoir plus sur le sommeil et la fatigue des étudiants.

Stress, insomnies, rythme soutenu, tous ces facteurs influent sur la qualité du sommeil des étudiants. En effet, tout au long de leurs études, ils accumulent une dette de sommeil. 55% des étudiants déclarent avoir des problèmes de sommeil en général et 33% sont liés au stress*. Difficultés d’endormissement, réveils nocturnes ou précoces, insomnies : tous ces facteurs alimentent leur dette de sommeil.

Hugo, étudiant à l’IUT d’Annecy et victime d’insomnies dues au stress et à la charge de travail, déclare :

« Nous sommes seulement Mercredi et il me manque déjà 6 heures de sommeil. Je compte chaque jour les heures de sommeil que je perds… Je ne fais pas la sieste par principe et je suis souvent très fatigué aux alentours de 17h. » 

En fonction de l’âge, le besoin de sommeil diffère. Accumuler une dette de sommeil a donc un impact majeur et de long terme : risque de maladies chroniques, d’obésité, de diabète, de maladies cardiovasculaires, etc.**

Depuis la rentrée, Nap&Up a installé des cocons à micro-sieste dans plusieurs universités.

Pourquoi ? Tout simplement en réponse à la fatigue chronique et au manque de sommeil des étudiants. Notre mission a débuté dans la bibliothèque universitaire de Paris-Dauphine où près de 150 siestes ont été effectuées en une semaine. De plus, 30% des étudiants sondés ont déclarés avoir besoin de faire une micro-sieste pour réguler leur stress.

Hélène, étudiante à Dauphine, a pu tester le cocon à sieste :

« Merci à Nap&Up pour leur cocon à sieste, qui nous permet de faire une mini sieste dans les meilleures conditions possibles […] Merci à la bibliothèque d’accueillir ce type d’initiative, c’est remarquable et il était temps! Quand on voit tous les étudiants dormir en cours, dans les couloirs, ou sur les poufs devant la bibliothèque, c’est évident, il y a un réel besoin!
C’est prouvé, tout le monde le sait, la sieste est bénéfique et permet d’améliorer la concentration, alors qu’attendons-nous pour proposer un espace de repos avec plusieurs cocons à sieste à tous les étudiants ? »

Le cocon à micro-sieste de Nap&Up a été installé dans plusieurs universités parisiennes (mais pas que), en phase de test :

  • A Paris Sud, où se trouve la faculté de médecine, un milieu connu pour son rythme très soutenu et pour ses journées intenses.
  • Au sein de la bibliothèque universitaire de la faculté des lettres de Sorbonne Université, au milieu de l’espace « détente » constitué de fauteuils et de fatboys.
  • Au coeur des bibliothèques universitaires de l’université d’Angers.

Les cocons à micro-sieste ainsi que le concept de Nap&Up seraient-ils la solution pour palier au stress des examens, à la pression des études et à la fatigue de l’internat et des gardes ?

 #InSiesteWeTrust

*Selon l’enquête “Santé des étudiants et des lycéens” réalisée par HEYME et Opinionway en Juillet 2019.
**Selon National Sleep Foundation

Accédez à votre espace avec vos identifiants et réservez directement en ligne votre prochaine micro-sieste sur votre lieu de travail.