Non classifié(e)

Comment régler son chauffage pour bien dormir ?

By 27 octobre 2020 No Comments
Régler le chauffage pour bien dormir

Réveillé en plein sommeil par le froid ? Les nuits et les matinées fraîches d’automne vous rappellent ô combien votre radiateur et votre confort vous importent. Le réglage de son chauffage est une étape clé pour bien dormir. Nos réponses dans cet article.

Programmez votre thermostat pour la nuit

La nuit, le corps humain n’a pas les mêmes besoins que le jour. Le corps se régule et sa température aussi, en baisse pendant votre sommeil. L’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) préconise ainsi une température ambiante de 16 °C la nuit, contre 19 °C le jour. Les bébés qui n’ont pas encore développé les mêmes capacités régulatoires que les adultes, dorment eux dans une pièce plus chaude, chauffée à 19 ou 20 °C.

Vous possédez un thermostat ? Cet appareil permet de réguler la chaudière et la température programmée par plage horaire. Souvent disposé dans le salon, il peut toutefois couvrir l’ensemble des besoins en chauffage d’un logement. Différents types de produits existent sur le marché : thermostat manuel, programmable, connecté.

Un thermostat programmable et intelligent vous permet donc de baisser et d’augmenter le chauffage à tout moment de la journée et de la nuit :

      • à 16 °C pendant votre phase de sommeil profond sans jamais excéder 18 °C, ce froid tempéré facilite l’endormissement ;
      • à 19 °C une heure avant de vous lever, afin de vous réveiller et de vous préparer en douceur, en évitant le choc thermique ;
      • à 14 °C au moment du départ au travail ;
      • de nouveau à 19 °C une heure avant votre retour à la maison ;
      • une température constante le week-end lorsque vous êtes présent toute la journée chez vous.

Apprendre à bien régler ses radiateurs

Vous rentrez du travail gelé et fatigué ? Vous trouverez certainement votre logement beaucoup trop froid. Pour bien dormir contre son oreiller il est inutile d’ouvrir à fond tous les radiateurs ! Les pièces ne chaufferont pas plus rapidement. Quelques degrés en trop et vous risquez l’inconfort et des dépenses d’énergie à perte. En d’autres termes : de l’argent jeté par les fenêtres.

La vanne thermostatique de votre radiateur est le premier paramètre à régler. Elle commande l’entrée de l’eau chaude dans votre système de chauffage à gaz, régulant la température. L’embout tourne dans le vide ou est coincé ? Retirez la tête et assurez-vous que le pointeau ne soit pas bloqué, en le faisant bouger.

Si tout fonctionne, ajustez la vanne selon vos besoins en chauffage. Les chiffres correspondent à différentes températures, notamment :

      • le niveau 1, de 12 à 14 °C, pour une chambre inoccupée ;
      • le niveau 2, de 16 à 17 °C, pour une chambre à coucher occupée la nuit ;
      • le niveau 3, soit 20 °C, pour une pièce occupée pendant la journée.

Aussi, évitez de dormir à côté d’un chauffage, qui peut perturber votre repos et nuire à votre santé. Un radiateur ne doit jamais être positionné proche de la tête. Si votre chauffage est mobile, préférez un emplacement aux pieds ; ces extrémités du corps plus difficiles à réchauffer.

Dormir dans une chambre trop chaude peut vous causer des migraines, un assèchement de la peau et de la gorge, à défaut de vous enrhumer dans une chambre à l’inverse trop froide.

Quelques astuces pour mieux dormir

Votre chambre à coucher et votre salon pour faire la sieste, doivent vous inviter au repos et être confortables. Un chauffage bien ajusté à l’aide d’un thermostat, de vanne thermostatique ou de molette sur un radiateur électrique, y contribue grandement.

Vous êtes du genre frileux ? D’autres astuces en plus du réglage du chauffage permettent de s’endormir confortablement :

      • des rideaux et volets fermés pour limiter les pertes de chaleur ;
      • une douche tiède à prendre, mais surtout pas brûlante ;
      • le port d’un pyjama d’hiver, relativement épais ;
      • une couette chaude et une couverture à disposition en cas de grand froid.

D’autre part l’ADEME est formelle : diminuer la température intérieure de 1°C équivaut à économiser 7 % sur sa consommation d’énergie. Et comme le chauffage représente le premier poste de dépenses énergétiques au sein d’un foyer, cette économie n’est pas négligeable, notamment pour les petits budgets !

 #InSiesteWeTrust